Meurtre à Provins

Meurtre à Provins est ma quatrième publication, dont l’histoire m’a été inspirée à la suite de la visite des souterrains de la ville médiévale de Provins.
Il est disponible en version papier et numérique.

 

 

couverture Meurtre à Provins

Résumé :

Dans les souterrain de Provins, un enfant découvre lors d’une visite le corps d’une jeune femme. La police, arrivée sur les lieux, n’a aucun élément pour savoir qui elle est.
Au cours de leur enquête, une fois la victime identifiée, ils creusent dans sa vie et découvrent qu’elle avait un petit ami à l’insu de tous et qu’elle venait de gagner une importante somme d’argent à un jeu… Est-ce là la clé du mystère ?

 

Extrait :

… De sa torche, elle leur désigna le corps allongé par terre. Le commandant s’accroupit à côté et alluma la torche qu’il avait pris la précaution d’emmener pour en promener le faisceau sur la victime. C’était une jeune femme d’une trentaine d’années, aux longs cheveux châtains raides ; il ne pouvait voir la couleur de ses yeux, car ses paupières étaient baissées. Par contre, il remarqua immédiatement que la tête avait un angle bizarre par rapport au corps, et la première idée qui lui vint à l’esprit était qu’on lui avait sans doute brisé la nuque, peut-être en lui faisant ce qu’on appelait familièrement « le coup du lapin ». Il continua son inspection visuelle et vit qu’elle n’avait rien d’autre que les vêtements qu’elle portait, un pantalon de toile, un tee-shirt et une chemise à manches longues portée comme une veste. Il eut beau balayer les alentours du faisceau de sa torche, il n’y avait pas trace d’un sac ou de tout autre objet personnel, ce qui lui sembla bizarre. Il examina le sol autour d’eux, espérant y trouver une trace de pas ou un indice quelconque, mais en vain. Au moment où il se relevait, il entendit du bruit en provenance du souterrain d’où ils étaient arrivés, et il vit arriver le médecin qu’il avait appelé avant de quitter le commissariat. Il lui fit un bref résumé de la situation, avant de le laisser procéder aux premiers examens. Après quelques minutes, l’homme rendit ses premières conclusions :
« Je pense qu’elle est morte depuis hier, sans doute dans la matinée… il faudra une autopsie pour avoir l’heure exacte.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :